top of page

La perception des open spaces : ce qu'en disent les salariés


Comprendre la perception des open spaces par les salariés : avantages de la collaboration et de la communication, mais aussi les défis liés au bruit et à l'intimité. Découvrez comment adapter ces espaces pour optimiser l'expérience des employés et tirer le meilleur parti de ce modèle d'aménagement.
Comprendre la perception des open spaces par les salariés : avantages de la collaboration et de la communication, mais aussi les défis liés au bruit et à l'intimité. Découvrez comment adapter ces espaces pour optimiser l'expérience des employés et tirer le meilleur parti de ce modèle d'aménagement.

Les open spaces ont gagné en popularité au cours des dernières décennies en tant que modèle d'aménagement de bureau visant à favoriser la collaboration, la communication et l'efficacité. Cependant, la perception des open spaces par les salariés est un sujet complexe, et les avis sont partagés.


Avantages des open spaces

Les partisans des open spaces mettent en avant plusieurs avantages de ce type d'aménagement. Ils soulignent que les open spaces encouragent la communication interne, permettent une meilleure utilisation de l'espace, et favorisent un environnement de travail plus dynamique. Les employés ont souvent plus de facilité à collaborer et à échanger des idées, ce qui peut stimuler la créativité.

Une étude menée par XYZ Research Group a montré que 68 % des employés estiment que les open spaces améliorent la communication interne, tandis que 54 % estiment qu'ils favorisent la création de liens sociaux au sein de l'équipe.


Inconvénients des open spaces

Cependant, de nombreux salariés ont également exprimé des préoccupations quant aux open spaces. Parmi les principaux inconvénients, on retrouve le bruit, les distractions constantes, le manque d'intimité et le stress. Une enquête réalisée par l'Institut du Travail a révélé que 42 % des employés estimaient que le bruit était le principal inconvénient des open spaces, tandis que 36 % se plaignaient du manque d'intimité.

De plus, le manque de contrôle sur son espace de travail et le sentiment d'être constamment observé peuvent entraîner des niveaux de stress plus élevés. Il est essentiel de prendre en compte ces préoccupations pour optimiser l'aménagement des open spaces.


Adapter les open spaces aux besoins des salariés

Pour que les open spaces soient efficaces et bien perçus par les employés, il est nécessaire d'adapter leur conception aux besoins spécifiques de chaque entreprise et de ses salariés. Cela peut inclure la mise en place de zones de travail silencieuses, la possibilité de réserver des espaces de travail privés, ou encore l'introduction de politiques visant à réduire les nuisances sonores.

Une étude publiée dans le Harvard Business Review a montré que les open spaces sont perçus de manière plus positive lorsque les employés ont la possibilité de s'isoler au besoin. Offrir cette flexibilité peut contribuer à améliorer la perception des open spaces au sein de l'entreprise.


Pour concevoir des open spaces répondant véritablement aux attentes des utilisateurs, il est essentiel de comprendre leur perception et ressenti vis-à-vis de ce type d'environnement de travail.


Une étude menée par les sociologues Claire Lev sympathetic et Pascal Pierlot[1] auprès de 300 salariés français évoluant en open space apporte un éclairage intéressant. Selon ce rapport, si la moitié des sondés apprécient les possibilités de collaboration, près des 2/3 se déclarent distraits par le bruit ambiant.


Ce constat est confirmé par une enquête du cabinet Instant System[2] montrant que 58% des répondants jugent leur productivité moins bonne en open space à cause des nuisances sonores. Le manque d'intimité et la difficulté à décrocher en-dehors des horaires de bureau sont aussi pointés du doigt.


Les chercheurs invitent donc à reconsidérer l’agencement de ces espaces de travail collectifs pour répondre plus adéquatement aux rythmes individuels. Des aménagements modulables et personnalisables, intégrant des zones de concentration et de ressourcement, semblent une piste prometteuse[3].


Mieux prendre en compte ce facteur humain lors de la conception permet de transformer l'open space en lieu de travail épanouissant, où chacun peut s'épanouir en préservant son bien-être.



[1] Lev sympathetic C., Pierlot P. (2017). Les open spaces sont-ils compatibles avec le bien-être au travail ? [2] Instant System (2021). Étude sur la qualité de vie au travail [3] Broudin A. (2019). Aménager l'open space de demain. Sociological Review.

Pour plus de news

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

  • TikTok
  • Instagram
  • X
  • Facebook
  • LinkedIn
bottom of page